Print
Hits: 1034
meurtre ste croixSainte-Croix a été le théâtre d'un crime atroce mercredi. Jean-Marc Marcelain s'est acharné sur Vikash Domunsingh, l'amant de son ex-compagne, avec un couteau. Ashiana M. a également subi la furie meurtrière de Marcelain.

« Jean-Marc avait insisté pour que je retire la plainte pour viol que j'avais déposée contre lui en décembre dernier », lâche péniblement Ashiana sur son lit d'hôpital. Le visage recouvert de pansement, cette mère de famille de cinq enfants dit avoir vu la mort de près. « Li ti vini pou li touye mem li », lâche-t-elle en pleurs.


Aux dires d'Ashiana, cela fait deux mois que Vikash, dit Rambo, et elle vivent ensemble. « Mon ex-compagnon me reprochait d'avoir emménagé avec Vikash. Et en décembre dernier, il m'avait traînée sous un pont pour me violer. J'avais fait une déposition à la police pour le dénoncer. Il y a une semaine de cela, il m'a dit de retirer ma plainte. Je lui ai dit que ce n'était pas possible », raconte Ashiana.

Mercredi, vers 2 h 30, le couple est au lit. Vikash est en sous-vêtement. « Il avait laissé la fenêtre ouverte à cause de la chaleur », poursuit la jeune femme. « Monn tann enn tapaz. Vikash inn leve, monn tann li dir : 'Ki to pe fer la ? » Lorsqu'Ashiana se lève, elle constate que son ancien compagnon, Jean-Marc Marcelain, connu sous le sobriquet de Lopium, 30 ans, est déjà dans leur chambre. Vikash tente de chasser l'intrus de sa demeure et les deux hommes en viennent aux mains.

Coup de couteau au cœur

Les coups pleuvent sur Vikash. Jean-Marc, hors de contrôle se rue vers Ashiana et lui assène également des coups au visage. « Vikash inn vinn lor li pou defann mwa ». C'est ainsi qu'elle a pris la fuite. « Monn galoupe pou rod sekour ». Vikash s'est défendu tant bien que mal.

L'ex-compagnon s'est acharné sur son rival. Le jeune homme a reçu un coup de couteau au cœur avant de s'effondrer. defimedia.info
Source:defimedia.info